Je voudrais un monde…

Différent.

J’ai du mal à comprendre notre utilité sur cette terre – mis à part souffrir, être malheureux… – Ou plutôt, j’ai du mal à comprendre l’utilité de certains individus sur cette terre. Ces gens qui prennent un malin plaisir à faire souffrir les autres.

Ceux qui mentent, qui manipulent, qui trahissent, qui blessent.

Moi, je voudrais un monde où il n’y a plus de haine, de mensonge, où les gens sont sincères, qu’ils ne pensent pas par intérêt. Où on serait heureux. Sans jalousie. Sans violence. L’humain ne serait plus égoïste. Personne ne serait raciste de qui que ce soit. Où les choses seraient plus faciles. Qu’ils nous oublient pas dès qu’une nouvelle personne arrive dans leur vie. Où les gens seraient tolérants et réellement libres. Car, ils ont enfin réalisés qu’on avait perdu notre liberté d’expression – depuis un moment – ou notre liberté tout court d’ailleurs, le pire, c’est qu’ils ont compris ça à travers la mort, à travers la menace…. J’ai vu les gens s’unir, puis trois jours après ils ont oubliés, ils sont retournés à leur petite vie, tranquille, pendant que la liberté est menacée ailleurs, aussi.

 Je suis déçue de voir que dans beaucoup de cas, l’amour rend stupide… Il change les personnes. Quelqu’un de joyeux peut devenir complètement aigri. Quelqu’un de rigolo devient méchant. Et un proche devient brutalement, un étranger. Le pire dans tout ça, c’est qu’en ouvrant les yeux je réalise que je suis loin d’être la seule à vivre, penser, voir ça.. Certains êtres vous influencent, parfois dans un bon sens, parfois non. Ils vous changent, mais en mal… J’aime pas ce début 2015, j’aime pas cet hiver… Je n’aime pas voir ce que je vois en ce moment.

Je voudrais un monde où les gens nous accepteraient tel que nous sommes, sans vouloir nous changer, ou nous imposer leurs choix. Où l’ont pourrait être qui on veut être vraiment, sans avoir peur des jugements, du regard des autres, de la différence. Un monde dans lequel la peur n’existe pas, dans lequel le stress ne prendrait pas le dessus sur notre vie. Les amis resteraient nos amis, sans nous oublier au moindre coup de foudre. Le machisme n’existerait pas. Les femmes et les hommes seraient égaux. Les familles seraient soudées. Aimer ne ferait pas mal. Personne serait riche, personne ne serait pauvre. Où l’on arrêterait de vivre dans les clichés, on vivrait comme l’envie nous le dirait, sans penser aux autres, d’aimer qui on veut, de vivre où l’on veut, où une vie ne serait pas juste : naitre, grandir, se marier, avoir des enfants, des petits-enfants et mourir. Mais laisser libre court à notre imagination, à vivre une vie différente, une vie qui nous plairait vraiment, qui nous ferait plaisir à nous et non aux autres. Un monde dans lequel les gens ne s’arrêteraient pas qu’à l’apparence, mais voir ce qu’il se passe à l’intérieur des personnes aussi.

Faire ce qu’on a envie !

Je voudrais un monde, tellement différent du nôtre. Beau, comme sur les photos.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s