Ces 14 choses qui me font craquer

Parce qu’il faut aussi dire les choses qu’on aime, vu que la période y est propice et qu’on  est le 14 :p  voici ma petite liste de ces 14 choses qui me font craquer.

Quand :

Gribouille s’allonge sur le tapis pendant que je prends ma douche et joue avec mes pieds.

Ma montre rend l’âme & que mon chéri me dit qu’il m’en offrira une à la St Valentin. (Sans lui dire que la St Valentin existait).

Les enfants au boulot me disent que je «ressemble à comme une princesse» (même si c’est loin d’être vrai).

N’importe qui me fait un compliment.

 Je reviens d’un arrêt maladie (à cause des microbes des enfants) et qu’ils me disent qu’ils sont contents de me voir car je leur ai manqué (j’ai fondu sur place)

Les sms rigolos de mon Papa.

Il y a Friends, Gossip girl ou Desperate Housewives à la TV (ne me jugez pas)(merci).

Mon chéri joue avec mes chats.

Lexie, derrière la fenêtre, communique à coup de miaou avec les petits oiseaux qui sont dehors.

Le chocolat (quoi?).

Le sourire à ma Maman quand je lui offre un petit cadeau.

Au boulot, les enfants me font un cadeau fait avec leurs petites mains. (Le petit coeur découpé soigneusement, les jolis dessins, les bouquets de pâquerettes…) 

Mon chéri (fana de foot), s’arrête de regarder le match et vient me faire un câlin. (et repart en courant dès que ça crie) 

Je vois qu’un de mes articles vous a plu :)


À lire aussi Quand nous serons grandes

large

Puis en quelques images…

& vous qu’elles sont ces 14 choses qui vous font craquer ? 

Mamie a dit qu’il faut pardonner

À la fin de cet article vous risquez, soit de vouloir m’enfermer, vous me jugerez, ou moins faisable mais j’espère quand même, vous me comprendrez. 

Alors voilà, la dernière mamie qu’il me restait est partie. La mère à mon père. On était pas vraiment proche et nous n’avions vraiment pas les mêmes rapports qu’avec celle à ma mère. Mais son départ m’a forcément attristé. Je pense qu’elle m’aimait bien, du moins un peu. J’ai trois souvenirs assez marquants d’elle, le premier ce sont un regroupement de souvenirs où on jouait chez elle avec mes cousins, le deuxième c’est ce discours qu’elle avait eu avec moi petite comme quoi, à cause de sa génération la planète allait mal et irait de plus en plus mal et qu’elle était désolée car c’était ma génération et les suivantes qui allons payer les frais, le dernier souvenir est assez épic, j’étais super super super fière de moi, j’avais trouvé mon premier boulot toute seule comme une grande, LE métier que je voulais faire, certes ce n’était qu’un contrat de un an, mais j’étais si heureuse d’y être arrivée 1) sans piston 2) sans pôle emploi et quand je lui ai annoncé j’ai eu « Ah c’est mieux que rien en attendant autre chose. Oui, il faut dire qu’elle a une grande préférence pour mes cousins qui a ce moment là faisaient quasi tous des études de médecines.

Ces dernières années je n’allais plus trop la voir, car elle me parlait que de mes super cousins, des études de médecines, des diplômes, salaires,des cadres A et du fait qu’ils soient quasi tous chirurgiens, radiologue & co. Toi petite Atsem que tu es bah ça te saoule.

« Mamie a dit qu’il faut pardonner. »

Et je ne suis pas d’accord avec ça, tout ne peut pas se pardonner. Le mensonge, la manipulation, peuvent être impardonnable à un certain point. Alors quand j’ai entendu ce que j’ai entendu pendant la messe (d’ailleurs pendant une messe on est pas censé parler que du mort et non remercier seulement certains de ses petits enfants?) en sachant ce que je sais j’ai comme une envie de faire des bons. Et vous aussi si vous saviez vous feriez des bons. (Je dis ça je dis rien quand c’est quand même allé jusqu’à la tentative de suicide d’une personne de cette même famille, vu le niveau de méchanceté) (mais j’ai rien diiiiiiit) Oui mais Mamie a dit qu’il fallait pardonner. Bah non. Une Mamie ça dit aussi parfois des conneries (quoi?).

Pendant de longues années j’ai pensé qu’il y avait eu un échange à la maternité et que je n’étais pas dans la bonne famille, ce qui pouvait expliquer pourquoi je me sentais si incomprise et pourquoi je n’avais pas la même notion de famille qu’eux. Mais en fait non, il paraitrait que c’est juste de la bêtise humaine (ou inhumaine?).

Bref, j’ai appris que dans cette famille, pour réussir à être aimé, il fallait être faux, il faut savoir mentir, trahir, être manipulateur. Ne sachant pas faire tout ceci… Bonjour, je peux être adoptée? (mais avec moi j’emmène mes parents et mon frère d’accord?)(Parce que eux ils ne sont pas comme ça)

Double bref, j’ai réalisé en écrivant ça que c’était finalement une bonne chose parfois de ne pas être vraiment aimé par sa famille. (Non je ne suis pas folle)(pas trop).

(Levez la main si vous aussi vous avez une famille spéciale)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je m’habille Noël, je mange Noël, je respire Noël

Noël, article 3.

La tradition du chocolat bien chaud. Que serait la magie de Noël sans le joli mug qui réchauffe nos mains et la gourmandise qui s’en suit?

large (10)

H&M et ses pulls Jacquard tout beaux tout chauds. J’aime Noël et ça se voit. Depuis le temps que j’en cherchais ! Des pulls qui reflètent Noël, mais à mon gout, mais pas les coupes des vieux sweets de mamie, qui grattent avec des couleurs un peu trop flashy. J’ai longuement hésité sur Asos, mais ayant des doutes sur les tailles, j’ai préféré la possibilité du retour en point relay avec H&M. Ils sont bien beaux, bien chauds, mais attention ils taillent grands.

Les chocolats de Noël. Plus particulièrement les Boules praliné. C’est bon j’ai dit au revoir aux bénéfices de toutes ces heures de sport à souffrir comme une folle tout le reste de l’année pour…. Mes chocolats de Noël !

IMG_8164_2

Make my wish come true ♪

Legging H&M & chaussons Oysho. Encore H&M et encore Oysho, mais oui mais ils sont si confortables et si chauds, puis marcher dans du coton en attendant Noël c’est quand même super agréable!

Un délice au pain d’épice.

IMG_8167

Ça sent bon Noël avec ma Yankee Candle Christmas Garland…

FullSizeRender

 large (9) 843893cc3802a6f2fc9f32abc8a229a0 9979839ddf5ebef7e6c542a89583a887

Mes yeux brillent toujours à Noël…

L’année dernière en me baladant dans les rues de Paris, un peu déçue de mon retour des Champs Elysées aux même décorations que l’année précédente (déjà que je n’étais pas emballée en les voyant la première fois), je marchais dans le 8ème pour être exacte, sans but précis, j’attendais un truc grandiose, je l’ai eu. Mon ÉNORME coup de coeur dans la magnifique avenue Georges V. J’étais stoppée, net, bouche-bée devant le Four Seasons, je ne voulais plus bouger, juste avoir les yeux ouverts et admirer. Oui bon, c’est vrai parfois j’ai un peu trop des gouts de luxes, irréalisables. Mais j’étais là, devant, les yeux remplis d’étoiles, de paillettes d’or et éblouis par toutes ces lumières, je me disais, un jour je serai riche, j’irai. Oui, ou pas, je sais. Mais en attendant j’admirais ces deux merveilleux cerfs, dorés, aux parfaites formes géométriques, les guirlandes et ce petit sapin doré. Je n’avais plus froid, je n’avais plus mal aux pieds, je n’étais plus triste, j’étais émerveillée, par ces magnifiques décorations de Noël. Adieu ma déception des Champs Elysées. J’étais sur un nuage de Noël doré.

Four-Seasons-Hotel-George-V-15

Alors, il y a quelques jour, je me suis demandée ce qu’ils allaient faire cette année ! Dur de relever le niveau… Et pourtant… DU ROUGE ! (J’adoooore le rouge, j’aurais pu jouer « red coat » dans « Pretty little liars »). Toujours ce mignon petit sapin, mais rouge, adieux les cerfs dorés et bonjours les nounours, tout rouge, ça brille, cette fois j’ai des paillettes rouges dans les yeux. Cette année au Four seasons c’est le RED ! Je ne suis malheureusement pas cette fois derrière la vitre en train de baver de jalousie, maudissant les gens à l’intérieur au chaud, mais derrière mon écran, rêvant toujours de Noël. Alors oui l’effet ordinateur me donne pas le même coup de coeur visuel/réel que l’année dernière, mais au moins je rêve encore un peu, on se croirait un peu dans une vitrine Coca Cola avec la dominance de rouge et les deux Ours, assis, mais je les trouve beaux. Puis j’aime bien cette idée de couleur par année, des animaux symbolisant Noël, de garder ce format de petit sapin. Du coup, j’ai quand même hâte d’aller rêvasser Avenue Georges V, parce que je serai encore déçue par la même décoration des Champs Elysées pour la 3ème ou 4ème année consécutive, mais je sais que je pourrai admirer de mes propres yeux la jolie décoration du Four Seasons, sans peur de déception, bien au contraire, en ayant froid & mal aux pieds, en me disant qu’un jour pour Noël j’y serai ! ;)

f3ed7ccafdde360ad812c04270393593

Si vous avez envie de me faire un cadeau à Noël, j’aime vraiment beaucoup le cerf doré ;-p

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 raisons d’aimer Noël

noel

21 raisons d’aimer l’hiver & Noël

Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour parler de Noël.

 

 J’aime, la magie de Noël, flânoel2ner la tête en l’air pour regarder les lumières, les chants, nos trucs en laines, mes chaussons et chaussures fourrés, la neige. Admirer les visages émerveillés des enfants devant les vitrines des magasins. Préparer mes cadeaux. Se faire plaisir en faisant plaisir. Se faire un marathon des super films de Noël. Réfléchir décoration. Sentir ce bonheur flottant dans l’air. Choisir la couleur du sapin chaque année. Faire le sapin. Préparer soigneusement sa liste de Noël. Manger du foie gras et la bûche au chocolat. Manger du chocolat tout court. Ce jour-là mon âme d’enfant est décuplé fois mille. Cette énergie qui règne dans l’air. Recevoir de jolis SMS de Noël. Ce moment me rappel simplement la joie simple de mon enfance. Mettre des pulls Jacquard. Chanter à tue-tête « All I want for Christmas is you » de Mariah Carey. Le passer seulement avec les gens qu’on aime. Faire des be87486aca76e497e90c246288828dbcericolages de Noël. Attendre patiemment (ou pas) minuit pour déballer les cadeaux. Recevoir des cadeaux. Espérer qu’à minuit, comme moi, les gens sont heureux, quelques minutes, en déballant leur cadeaux, comme les enfants. Voir des paillettes. Les balades de Noël. On s’habille bien pour l’occasion. La neige. Préparer une jolie table. Voir les guirlandes qui illuminent les rues. Songer aux résolutions que je ne tiendrais pas. Passer Noël avec des personnes qui aiment Noël. Rêver. Faire le décompte des jours. C’est le seule jour où notre coeur est si léger. Depuis petite et encore maintenant je regarde cette fête comme si c’était une rivière de diamants. C’est aussi la journée ou il faut relativiser, penser seulement aux bonnes choses que l’on a, juste aux petits bonheurs, oublier le reste. Juste passer un bon Noël.

Noël n’est pas un jour ni une saison, c’est un état d’esprit. – John Calvin Coolidge

 Je n’aime pas l’après Noël, ce sentiment de vide, de joie terminée, il faut tout ranger, les cadeaux, défaire le sapin. Ne plus voir les décorations dans le rues, elles redeviennent tristes et désertes. Le lendemain, Noël me manque déjà. Se dire que le prochain Noël est très très loin. Monter sur la balance, voir que j’ai mangé trop de chocolat. Les gens ne sont plus joyeux. La magie est partie. Essayer de positiver en pensant qu’il y a Pâque qui arrive. ;)

À savoir :

Noël est le jour où j’ai le plus nombreux lots de jolis souvenirs gravés dans ma mémoire, mais aussi, il y a maintenant une dizaine d’années (bonjour le coup de vieux), un certain 25 Décembre ma jolie petite Nièce a débarqué dans ce monde, beau cadeau de Noël non?!

Même Lexie & Scarlett adorent Noël

 IMG_47609d5925d0242011e1abb01231381b65e3_7

Infos inutiles :
  • Il y a 21 fois le mots Noël dans cet article.
  • 21 liens
  • Et 597 mots

 905bc68357f0b6a0c0477055c9b42946 988911ae981629f3b2589975c96234d5

Rendez-vous sur Hellocoton !