Toi aussi tu conduis comme une fille ?

Être une fille au volant, généralement ça devient vite lourd. Klaxons, appels de phares, feux de détresse & compagnie c’est assez habituel quand il fait jour. Même si tu roules normalement. De toute manière pour les mâles, tu es une fille DONC tu ne sais pas conduire (grande déduction).

Petite, avec de la famille nous avons eu un petit accident de voiture, les deux conducteurs conduisaient trop vite, rien de grave mais depuis j’ai peur de la vitesse.

Mais je suis aussi une grande trouillarde la nuit, c’est simple j’ai peur du noir (oui je suis adulte et alors) alors quand il s’agit de conduire la nuit dans les routes de campagne, je ne suis pas fière. Mais alors c’est d’autant plus stressant, horrible, énervant quand un trou du cul (désolée c’était pour être polie) colle ta voiture, mets ses pleins phares juste pour que tu t’en prennes plein la figure dans le rétroviseur, ça te fait rugir le moteur, ça klaxonne, ça fait mumuse en faisant des zigzag sur la route (trop drôle). Cette fois, c’était la fois de trop. Messieurs, sachez une chose, quand vous me faites ça parce qu’à votre gout je ne roule pas assez vite en respectant la vitesse, je ralentis d’autant plus juste pour vous emmerder :) Vous voulez être stupide je sais faire aussi, d’autant plus que je sais pertinemment que ça vous énerve de plus belle. Donc, cette partie est très rigolote pour moi.

J’avoue aussi, je prie intérieurement pour que vous vous plantiez en voiture (oui c’est mal), bon je ne souhaite pas votre mort, mais juste que vous abimiez bien votre voiture de beauf. Ou alors, j’espère qu’un Gendarme ou un Policier se trouvera bientôt sur votre chemin. Déjà, parce qu’en roulant comme un taré sur une route humide (ou même pas humide) vous risquez votre vie mais surtout celle des autres. Et là, j’avoue que je ne vois pas en quoi c’est amusant. Surtout que vous ne gagnez que quelques secondes en roulant à 100/120 plutôt qu’a 90. (Et vous polluez aussi).

Chez certains, le respect il est nul part, ni sur la route, ni dans la rue, quelque soit la façon dont on s’habille, ni sur internet, bref nul part.

Est-ce-que vous feriez pareil si j’avais un masque de garçon ? 

Vous saviez que vous passez pour des gros beaufs à faire ça ? 

Au passage, juste comme ça, j’ai moi aussi eu mon permis du premier coup.

Image trouvée sur We heart it 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des Mendiants pour Noël 

Pour moi, une pâtisserie ou tout autre dessert fait maison ça compte beaucoup plus qu’un gros cadeau qui coûte cher mais ne servira jamais ou un bouquet de fleur qui mourra une semaine après.


Et des petits chocolats maison c’est si simple. Puis les mendiants c’est amusant, tu mets ce que tu veux, autant que tu veux dessus. Simple avec des noix, amandes, noisettes ou plus différents avec des pistaches, gojis, chamalows…. Etc…

Niveau chocolat, c’est pareil, selon vos envies, noir, Blanc, au lait, praliné ou au caramel à vous de voir.

Pour faire fondre le chocolat, on hache grossièrement celui-ci. À faire fondre 20 secondes au micro-ondes en plusieurs fois, mélanger avec une fourchette à chaque fois.

Pour finir, on forme des petits ronds qu’on aplatit avec une cuillère à café. On place nos petites garnitures. Laissez refroidir à température ambiante 1h puis 15mn de frigo.

Et voila nos petits mendiants.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Soyons givrés à Noël 

À la base j’allais chez Nocibé pour les cadeaux de Noël, ce que j’ai techniquement fait, après. Il faut dire que le packaging ma tapé dans l’œil ! Ça sentait Noël à vue d’oeil.

J’ai choisi le gommage parce que j’ai déjà beaucoup trop de gel douche (et que le packaging du gommage était beaucoup plus joli), le gommage est tout doux, idéal pour les peaux sensibles et il y a des paillettes ! (Chose importante et essentielle) Ses petites notes de prunes, de mandarines, de bois de santal, de roses, de magnolia et de fève tonka m’ont envoûtées.

Douceur Givrée à 8,95€ chez Nocibé. Vous y trouverez aussi le gel douche, le lait pour le corps, l’huile pailletée, des bougies, des coffrets pour le bain et pleins d’autres coffrets.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les petits Macarons au foie gras de Noël 

Une des raisons pour lesquelles j’aime Noël c’est le foie gras et les macarons au chocolat (ou praliné ou caramel beurre salé) et un jour je me suis dit pourquoi pas des macarons au foie gras !

Processed with VSCO with f2 preset

Vous allez me dire « AU SECOURS C’EST TROP DUR » mais noooooooon vous allez voir…

déjà il vous faudra :

125g de poudre d’amande (la plus fine possible) 
3 blancs d’œufs (100g) 
170g de sucre glace
45g de sucre semoule
1 blog de foie gras (Ou 200g s’il est fait maison) 
Et pourquoi pas 4 ou 5 cuillères à café de confiture de figue

Tout d’abord, je repasse le sucre glace et la poudre d’amande dans un égouttoir (pas celui pour les pâtes hein) en broyant bien les poudres au passage (moins de grumeaux youpi) puis on tamise dans un plat spécial four, 15mn à 50 c (thermostat 2) 

Ensuite on monte les blancs en neige, bien ferme et avant la fin hop on ajoute petit à petit le sucre semoule sans s’arrêter, puis en incorpore les poudres (sucre glace mélangé à la poudre d’amande) en plusieurs fois en allant de l’extérieur vers l’intérieur (alors moi j’ai rajouté un peu de colorant rouge pour mettre une note de colorant à mes petits coeurs) et on laisse un peu reposer tout ça.


Ensuite, soit avec une poche à douille ou mon petit appareil GÉ-NIAL que j’ai trouvé je ne sais plus où on forme les macarons sur du papier sulfurisé. OUI je sais ce que vous allez dire, c’est trop dur de former les macarons… MAIS NON ! Glissez un modèle sous votre papier sulfu (rond et coeur)  (pensez à l’enlever avant de mettre votre plaque au four sinon danger 🔥) 
Laissez reposer AU MOINS 45 minutes (1h c’est l’idéal) 
Puis cuire 13 minutes a 150 C
Pour finir, pendant les coques refroidissent, on prépare notre foie gras (qu’on aura laissé à température ambiante pendant la préparation) (il sera plus mou) on mélange notre foie gras avec ma confiture de figue, endure garnir les coques et réserver au frais jusqu’au lendemain (c’est toujours meilleur le lendemain) .


Voila !!!! Vous voyez c’est pas si difficile que ça….
À vos fourneaux 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noël avec les enfants 

Noël revient et moi aussi! (Oui la vilaine elle a déserté pendant longtemps longtemps longtemps) (Ouuuii je sais c’est mal, mon excuse est bidon mais vrai, pas le temps, je n’ai pas eu le temps de prendre le temps) (parce que beaucoup beaucoup de choses) (Oui vous voila très renseigné). Bref, revoilà pour la 25ieme fois (Oui pour moi haha) NOËL (OUAAAAIIISSSS). Et cette fois c’est Noël avec les enfants (ET SANS PEINTURE) (HAHA)

Je vous explique, pour cause de travaux et d’effectif trop bas mon école a rejoint une autre école pour faire une nouvelle école. OUI MAIS la mienne (qui n’est techniquement pas vraiment la mienne mais j’y étais quand j’étais petite donc c’est la mienne un peu quand même) est en travaux DONC en attendant nous sommes dans l’école qui va fermer après les travaux. Et donc par manque de place je suis relayée avec mes petits dans la cantine DONC pas le droit à la peinture (j’en pleure encore un peu). Il a DONC fallut que je réfléchisse beaucoup beaucoup pour trouver des activités à faire avec les enfants SANS PEINTURE (quand j’ai écris enfants il a transformé en angine, pas faux les enfants me donnent aussi leurs angines) (bref). Septembre, Octobre et même mi-Novembre, Aurélie (moi)(pour ceux qui ont oubliés ou qui ne savaient pas) n’était pas motivé (tristesse). J’ADORE la PEINTURE, c’est géniale ils en mettent partout, dans les cheveux, sur les vêtements, par terre, partout sauf sur le bricolage en question, MAIS il existe les super stick peinture DONC ils en mettent toujours partout par terre sur la table, sur les vêtements, visage MAIS ils en ont pas sur les doigts (HAHA). Sauf que…. TADADAM « Aurélie on fait quoi pour Noël ?? » Moi: « Euuuuuuuuuh » Enfants « Euuuh???? ». Bref après de longs « euuhhh » nous en sommes convenu, vu que nous n’avions pas le droit de peindre et que le coloriage y’en a marre, nous allions faire du dechirage de papier et du collage.

« Les enfants vous voulez qu’on fasse quoi? »

Traumatisme des oreilles « LE PÈRE NOEEEEEEELLLEUUUH »

Là, il a fallut que je m’invente un talent de dessinatrice. Ce que je ne suis pas. J’ai ris (ou pas).

Étape 1: le dessin

img_5524

Étape 2 : Coton, coloriage et collage !


Étape 3 : on décor le fond, pastels et gommettes étoiles argentées.

(Oui, mon Père Noël fait un clin d’œil, parce que faire les deux yeux pareils c’était bien trop difficile 😂)

Nous avons aussi fait un sapin, un biscuit, et un renne.



Voilà mes petites décos de Noël (recto verso) homemade (ou enfantmade). Plutôt simple à faire, avec peu de matériel.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Écrire c’est ranger le bordel qu’on a dans sa tête

Je ne suis pas une grande blogueuse dans le sens où je peux passer un long moment sans écrire d’article quand l’inspiration me manque. (Oui parce que écrire un article juste pour écrire je trouve ça sérieusement nul, surtout quand l’article est du coup inintéressant). Ce n’est pas vraiment un bilan du blog, mais une réflexion, c’est venu tout seul, d’un coup sans prévenir, je me suis demandée « mais il m’a apporté quoi le blog finalement? ».

Je ne sais pas vous, mais quand je dis « blog » on me regarde avec des yeux répugnés « genre, un skyblog »… Non non pas un skyblog, (bon ok j’en ai eu un y’a longtemps comme tout le monde quoi). Non un blog, un truc un peu plus évolué, qui fait plus « grand ». « Ah tu parles des produits de beauté » non moi non… Enfin si au début c’est arrivé, peut-être que ça arrivera de temps en temps encore (mais niveau cosméto j’ai Ma Bulle Cosméto et F comme Féminine pour me tenir informé :p) non moi c’est plus un truc « humeurs ». « Ah tu racontes ta vie quoi »… Non pas vraiment… Pourquoi je la sensation que ça sonne grave péjoratif?… Je ne raconte pas ma vie. Enfin pas tout. Je parle des choses qui me blessent, me marquent, me choquent, de mes passions, de mes rêves, de mes doutes, de mes peurs, des choses qui me passent par la tête comme ça, de Paris. Oui, peut-être que je raconte ma vie finalement?

J’ai publié 44 articles, une dizaine parlent de déco/cosméto, le reste ce sont plus des articles humeurs. Mon blog, c’est un peu ma thérapeute par moment, si vous saviez à quel point ça fait du bien de poser des maux sur des mots, ou des mots sur des maux (vous voyez?). Je me sens moins seule, parce que je réalise, grâce a vos commentaires que je suis loin d’être la seule à vivre des choses où justement j’avais l’impression d’être seule au monde dans ce cas là. Déjà, écrire fait du bien, voir que je ne suis pas un cas isolé, ça soulage et les jolis commentaires réconfortants, ça c’est le summum du bien. Je l’écris partout, je le dis souvent, écrire c’est ma thérapie.

Beaucoup ne comprennent pas et voient nos blogs comme quelque chose d’inutile, une perte de temps, avoir un blog ça sonne encore négatif dans certaines têtes et certaines bouches. Et pourtant…

Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. Marguerite Duras

Un blog, c’est un passe-temps, une passion comme une autre. Tu aimes courir après un ballon, j’aime écrire. Pourquoi tu cours après ton ballon? Parce que tu aimes ça, que ça te fait du bien, bah moi c’est tout pareil. Mon blog, c’est mon défouloir, c’est mon lieu de remise en question, de réflexion, un endroit où je tourne des pages, où je fais mes deuils, où je rêvasse, où je peste sur certaines choses. C’est mon endroit à moi. Comme un jardin secret pas secret. Je n’ai pas besoin d’un psy, juste d’un endroit pour écrire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mamie a dit qu’il faut pardonner

À la fin de cet article vous risquez, soit de vouloir m’enfermer, vous me jugerez, ou moins faisable mais j’espère quand même, vous me comprendrez. 

Alors voilà, la dernière mamie qu’il me restait est partie. La mère à mon père. On était pas vraiment proche et nous n’avions vraiment pas les mêmes rapports qu’avec celle à ma mère. Mais son départ m’a forcément attristé. Je pense qu’elle m’aimait bien, du moins un peu. J’ai trois souvenirs assez marquants d’elle, le premier ce sont un regroupement de souvenirs où on jouait chez elle avec mes cousins, le deuxième c’est ce discours qu’elle avait eu avec moi petite comme quoi, à cause de sa génération la planète allait mal et irait de plus en plus mal et qu’elle était désolée car c’était ma génération et les suivantes qui allons payer les frais, le dernier souvenir est assez épic, j’étais super super super fière de moi, j’avais trouvé mon premier boulot toute seule comme une grande, LE métier que je voulais faire, certes ce n’était qu’un contrat de un an, mais j’étais si heureuse d’y être arrivée 1) sans piston 2) sans pôle emploi et quand je lui ai annoncé j’ai eu « Ah c’est mieux que rien en attendant autre chose. Oui, il faut dire qu’elle a une grande préférence pour mes cousins qui a ce moment là faisaient quasi tous des études de médecines.

Ces dernières années je n’allais plus trop la voir, car elle me parlait que de mes super cousins, des études de médecines, des diplômes, salaires,des cadres A et du fait qu’ils soient quasi tous chirurgiens, radiologue & co. Toi petite Atsem que tu es bah ça te saoule.

« Mamie a dit qu’il faut pardonner. »

Et je ne suis pas d’accord avec ça, tout ne peut pas se pardonner. Le mensonge, la manipulation, peuvent être impardonnable à un certain point. Alors quand j’ai entendu ce que j’ai entendu pendant la messe (d’ailleurs pendant une messe on est pas censé parler que du mort et non remercier seulement certains de ses petits enfants?) en sachant ce que je sais j’ai comme une envie de faire des bons. Et vous aussi si vous saviez vous feriez des bons. (Je dis ça je dis rien quand c’est quand même allé jusqu’à la tentative de suicide d’une personne de cette même famille, vu le niveau de méchanceté) (mais j’ai rien diiiiiiit) Oui mais Mamie a dit qu’il fallait pardonner. Bah non. Une Mamie ça dit aussi parfois des conneries (quoi?).

Pendant de longues années j’ai pensé qu’il y avait eu un échange à la maternité et que je n’étais pas dans la bonne famille, ce qui pouvait expliquer pourquoi je me sentais si incomprise et pourquoi je n’avais pas la même notion de famille qu’eux. Mais en fait non, il paraitrait que c’est juste de la bêtise humaine (ou inhumaine?).

Bref, j’ai appris que dans cette famille, pour réussir à être aimé, il fallait être faux, il faut savoir mentir, trahir, être manipulateur. Ne sachant pas faire tout ceci… Bonjour, je peux être adoptée? (mais avec moi j’emmène mes parents et mon frère d’accord?)(Parce que eux ils ne sont pas comme ça)

Double bref, j’ai réalisé en écrivant ça que c’était finalement une bonne chose parfois de ne pas être vraiment aimé par sa famille. (Non je ne suis pas folle)(pas trop).

(Levez la main si vous aussi vous avez une famille spéciale)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !